Compteur de visite

JO Paris, les blancs dans le fond !

JO PARIS 2024.jpg

 

Deux récentes enquêtes (Ipsos et Ifop) sur la perception qu’ont les Européens de l’immigration confirment ce que nous avons toujours écrit depuis des années. L’immigration n’est pas la bienvenue et certainement pas perçue comme une chance ou un plus pour les pays concernés.
En Italie, 74 % des sondés estiment qu’il y a beaucoup trop d’immigrés chez eux et que ces derniers ne représentent qu’une source d’insécurité. Les Allemands sont 65 % à penser de même et en France (où nous en comptons moins ) 58 %.
Et c’est pareil partout, même dans les sages pays scandinaves où, figurez-vous, une ministre norvégienne, s’est permise de critiquer le « laxisme » des Suédois en la matière . Il y a comme un incident diplomatique dans l’air.
Ce qui précède démontre, une fois de plus, qu’une petite minorité s’est emparée du destin de nos vie et hypothèque dangereusement notre avenir et celui de nos enfants. Et en vertu de quoi, s’ils vous plaît, sinon de cette idéologie dont elle est la servante zélée et qui veut que tout ce qui fut notre gloire passée doit être mis au rebut avec excuses et contrition.
Voyez l’affiche qui salue les JO à Paris en 2024. Où sont les blancs ? Derrière, floutés et mis au rancart. En exergue, des Africains et autres bronzés à souhait. Qui paiera ce caprice ? Les blancs, bien entendu, what do you think ?
Et vous estimez cela normal ? Tenez, toutes ces publicités qui vous montrent des couples mixtes (c’est toujours monsieur qui est noir, jamais madame …), ces séries où les bons, braves et malins ressemblent à Omar Sy et les mauvais à Alain Delon présenté en irrécupérable facho. Vous savez comme nous, le coup fourré de Lidl sur ses yaourts grecs où la photo des églises orthodoxes à été amputée de la croix trop chrétienne au goût de nos mondialistes. Ça commence à bien faire et démontre, une fois de plus, le mépris qu’inspire à ces gens qui formatent nos esprits, ce qui fut et est encore (un peu) notre civilisation.
Allons-nous encore nous laisser faire longtemps ? Déjà, des réactions salutaires se font entendre. Ainsi, face aux protestations et menaces de boycott, Lidl s’est excusé de l’amputation des croix et promis de ne plus recommencer. Ce qu’à dit la ministre norvégienne sur les zones de non-droit en Suède eut été impensable l’an dernier. Même ce dégénéré de Macron a dû ajouter « islamique » à l’ennemi « terroriste ». Il était temps !
Mais ce n’est pas assez. Tant que l’invasion migratoire ne sera pas jugulée et les migrants reconduits là où ils doivent être, chez eux. Tant que certains dans nos pays nous imposeront brutalement leur façon de faire, de voir et de prier dans la rue, nous ne serons pas en paix. Les migrants doivent s’assimiler ou partir, c’est le prix pour rester !
Et tant que ces petits prétentieux et donneurs de leçons qui représentent la minorité qui nous écrase sous sa perverse idéologie mondialiste et égalitaire tiendra le haut du pavé, nous ne serons pas maîtres chez nous. Eux, nous devons les reconvertir dans l’agriculture ou la construction des routes.
Ou les envoyer au diable, après tout, ils ne se sentiront pas dépaysés.


LOUP 3.jpg

Les commentaires sont fermés.