Compteur de visite

Weinstein, bienfaiteur de l'humanité ...

OBAMA WEINSTEIN.jpg

Quand madame Obama donnait du "Bienfaiteur de l'humanité" à Harvey Weinstein. Comique, non ?

 

La guerre est toujours dégueulasse qui n’épargne pas les civils. Voyez l’Allemagne réduite à l’âge de la pierre par les bombardements alliés, mais aussi Caen en France où dix mille civils trouvèrent la mort en juin 1944, écrasés sous les bombes anglo-américaines. En Syrie, face à « l’Etat islamique », les troupes loyalistes n’ont pas le choix. Il faut déloger ces assassins qui prennent comme bouclier des civils qui n’en peuvent. Un djihadistes tué, c’est toujours une bonne nouvelle.
C’est un comble quand même que ce soient ceux qui ont balancé une bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki, qui ont versé sur Dresde une pluie de bombes incendiaires faisant près de deux cent mille morts, qui exigent que la Russie soit condamnée parce qu’elle aurait bombardé avec un peu trop d’enthousiasme des positions stratégiques à Alep ! L’Allemagne, la France ( à l’instar des caniches, toujours complaisante) et les Etats-Unis (génocideurs des Amérindiens, soit dit en passant) veulent que la Russie soit mise au banc des accusés. Ce serait risible si ce n’était d’une répugnante hypocrisie.
Autre exemple d’hypocrisie élevée au rang de vertu.
La presse bien-pensante s’indigne parce que des ouvriers nord-coréens ont été délégués en Pologne pour travailler dans les chantiers navals. Ces hommes sont payés en Corée du nord par la société qui les a loués aux Polonais, ils ne bénéficient pas de la sécurité sociale polonaise et demeurent en Pologne près de trois ans, logés dans des hôtels d’où ils ne sortent guère. Esclavage moderne et pas sympa pour un sou. Leurs prestations vont rapporter des devises à la Corée du nord. Ce que les journalistes indignés oublient, c’est que la si démocratique Corée du sud fit de même en 1965 en « louant » à l’Allemagne fédérale vingt mille ouvriers pour les chantiers de Brême ou les usines automobiles. C’est la société Hyundai qui était la contrepartie coréenne du contrat. Oublié tout cela !
Aux Etats-Unis, le scandale Harvey Weinstein révèle que les meilleurs copains de cet porc étaient précisément ceux qui taxaient le candidat Trump de toutes les avanies possibles et imaginables. Il y a un an ou deux, l’épouse d’Obama y était allée d’un discours dans lequel elle lui donnait du « bienfaiteur de l’humanité ». Rien de plus. Suspect, non ? Le clan des Clinton, sans doute avec Kennedy le plus érotomane des présidents étasuniens, noya monsieur Trump sous une trombe d’accusations de harcèlement sexuel sans apporter la moindre preuve. Le résultat, vous l’avez sous les yeux en la personne de Weinstein dont on révèle aujourd’hui l’ignominie crapuleuse. Il y a quelques mois, Weinstein devant un parterre de personnalités israéliennes déclarait haut et fort qu’il était « était israélien ». Soit une parole de crapule devant un aréopage de voyous, pas étonnant !

L’homme est quelque chose qui doit être dépassé. (Nietzsche)

 

LOUP 1.jpg

Commentaires

  • j'aurais volontiers partagé le billet d'humeur si...
    si weinstein n'était affublé d'un porc casher... qui fait tache.
    si le parterre de personnalités israéliennes n'était assimilé à des... voyous !
    jamais d'amalgame !

  • sUR LE "PORC CASHER", VOUS AVEZ RAISON. je fait UN AMALGAME qui n'a pas lieu d'etre meme si weinstein a toujours insiste lourdement sur sa judeite. JE L'efface.
    QUANT AUX VOYOUS ISRaELIENS, PERMETTEZ MOI d'avoir de la compassion pour les palestiniens, musulmans comme chretiens, spolies de leurs terres et tues froidement par un etat theocratique et racialiste.

Les commentaires sont fermés.