Compteur de visite

L'an prochain à Jérusalem

La vieille ville de Jérusalem rassemble des lieux de pèlerinage des trois grandes religions monothéistes : judaïsme, christianisme et islam.

 

On va encore se faire des amis ! Disons-le sans fards : la décision de Trump de déménager son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem est une connerie de première. Et pourquoi qu’il le fait ? Parce qu’il a des comptes à rendre à deux lobbys particulièrement vicieux ; l’Aipac (juif ultra sioniste) et l’Église Evangélique. Et puis, pour faire plaisir à son gendre Jared Kushner, un juif ultra-sioniste que la presse française présente comme un « Juif orthodoxe modéré » (quelle est conne, cette presse!) qui a converti à sa foi sa femme. Remarquons en passant que depuis Ronald Reagan, la décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël avait été prise, mais jamais mise en pratique. Reconnaissons à Trump le mérite de faire ce qu’il a promis.
Deux lobbys, donc : l’Aipac est le principal lobby juif des Etats-Unis. Si vous voulez faire de la politique autant lui prêter allégeance. Il a de l’argent, des réseaux, contrôle la presse, se montre partout et en fait même plus qu’il ne le faut. Trump a une fameuse dette envers lui. Il y a d’autres lobbys juifs, dont Jewstreet, ouvertement moins sioniste que l’Aipac mais moins influents.
Quant aux évangéliques, ils représentent plus ou moins vingt pour cent des Etatsuniens. Ce sont des chrétiens hérétiques répartis dans de petites sectes qui se jalousent les unes les autres. Ils partagent en commun le rejet de toute liturgie, de la hiérarchie, forment leur pasteurs en quelques semaines et prétendent faire des miracles. Ils prêchent une « théologie de la gloire » dont l’essence est la suivante : si vous êtes riche, c’est que Dieu a voulu que votre richesse témoigne de Sa gloire. Si vous êtes pauvres, c’est que vous l’avez mérité, c’est votre punition. Ces Evangéliques prétendent aussi que le jour où tous les Juifs seront rentrés « chez eux » en Palestine, ils se convertiront au christianisme (évangélique, cela va de soi). Dieu seul sait où ils ont pêché cette ineptie.
Jérusalem est une ville sainte pour les Juifs, les muslmans et les chrétiens. Les musulmans la vénèrent depuis que le Prophète, à partir du rocher d’Al-Aqsa est monté au ciel pour y rencontrer Moïse et Jésus. Faire de Jérusalem la capitale de « l’État hébreu », c’est insulter les chrétiens et les musulmans.
Est-ce vraiment le moment de faire de la provocation ? Trump veut-il nous conforter dans cette croyance que les Juifs extrémistes à la Netanyahou sont prêts à tout et mettre le feu à la planète pour parvenir à leur but ? Pour certains Juifs, conformément au Talmud, il n’y a d’humains que les Juifs, les autres peuples ne sont que des meutes d’animaux.
Depuis 1966, la communauté internationale a toujours refusé de reconnaître les annexions d’Israël. Mais les sionistes s’en foutent. Pour avoir fait mille fois moins, les Serbes ont été bombardés, ostracisés et jugés sans appel.
Et qu’on ne vienne pas nous taxer d’antisémitisme, ce serait trop facile !

SCEAU SALOMON

Écrire un commentaire

Optionnel