Compteur de visite

Féminisme : quand les femmes auront un pénis ...

Résultat de recherche d'images pour "musiciens d'orchestre caricature"

Caricature de Jean-Paul Naessens **

 

Vous ne connaissez pas madame (mademoiselle?) Shaw Pong ? Moi non plus. Elle est violoniste et compositrice, comme nous l’apprend Russia Today * et elle râle ! Elle a écrit une lettre ouverte au Boston Symphony orchestra (un des meilleurs du monde) pour se plaindre du manque de diversité sexuelle et raciale dans le programme. Il y a pléthore de compositeurs, tous des hommes et tous des blancs. Il faut revoir tout cela insiste mademoiselle (madame?) Pong.
Le Boston est poli, il a répondu qu’il ferait son possible. Après tout, il faut vivre ensemble, non ?
Oui mais … vous en connaissez beaucoup de compositrices ?
Je sais … c’est à cause du machisme paternaliste que les femmes, les pauvres ! n’ont pu accéder aux joies de la composition et qu’elle ne sont toujours pas ingénieurs ou mathématiciennes, mais cela changera, un jour elles auront un pénis et l’égalité sera désormais assurée !
En attendant le Boston devra faire avec les quelques femmes qui ont composé … lesquelles encore ? En cherchant bien nous trouvons Hildegarde de Bingen, Cécile Cheminade, Clara Schumann et d’autres dont le peu de notoriété est dû, vous vous en doutez, à l’égoïsme congénital des hommes.
Avec les Africains ou les Asiatiques, c’est un peu plus compliqué. Les musiciens asiatiques sont de redoutables interprètes qui raflent les trois-quart des concours de recrutement des orchestres symphoniques où ils occupent des places de choix dans pratiquement tous les pupitres. Mieux : leurs orchestres qui interprètent de la musique occidentale (celle des blancs!) acquièrent une dimension internationale. Ecouter le Tokyo Bach ensemble interpréter le Kapelmeister de Leipzig est émouvant tant sa musique s’adresse à tous sans distinction, n’en déplaise à madame (mademoiselle?) Pong. Les compositeurs asiatiques, de même, composent … de la musique occidentale. Ils ne sont pas très connus, c’est vrai, mais n’est pas Beethoven ou Wagner qui veut !
Si on pousse le raisonnement de mademoiselle (madame?) Pong jusque dans ses retranchements, il faudrait aussi que l’orchestre interprète des œuvres d’homosexuels et de transgenres. Et pourquoi pas des compostions totalement ratées, histoire de ne pas complexer un médiocre compositeur ?
Le génie, voyez-vous, doit être raciste, machiste et carrément fasciste. Ceux qui ont donné au monde une musique à même de toucher l’âme de tout être vivant et réfléchissant sont des compositeurs mâles blancs. Cela changera peut-être et constituera certainement un enrichissement du répertoire, mais en attendant, la relève n’est pas prête et ce n’est pas en forçant le destin qu’on atteindra le but poursuivi.
Madame (mademoiselle?) Pong est, je le crois volontiers, une excellente violoniste. Je ne la connais pas comme compositrice. Avec patience et longueur de temps peut-être se fera-t-elle remarquer par les directeurs musicaux des orchestres. Mieux qu’avec des lettres, ouvertes ou non !

 

08.06.16 FUSILLEZ

* https://francais.rt.com/international/46853-orchestre-symphonique-boston-joue-t-il-trop-oeuvres-hommes-blancs

**  http://jeanpaulcaricature.over-blog.com/article-caricatures-de-musiciens-et-chef-d-orchestre-114940694.html

Commentaires

  • quand elles AURONT UN PENIS, EN PLUS, elles AURONT, LEUR PROPRE ORGANE ET DONC ELLES NOUS SERONT SUPERIEURES !

Les commentaires sont fermés.