Compteur de visite

grand remplacement - Page 5

  • Non, l'Allemagne n'a jamais été nazie

    MUFTI HITLER

     

    Michael Stürzenberger est Munichois, journaliste indépendant et fondateur d’un mouvement pas très favorable à l’islam et aux migrants qu’il a intitulé « neue weisse Rose » la nouvelle rose blanche en référence à l’originale celle qui regroupa en son sein des résistants au pouvoir hitlérien. Monsieur Stürzenberger n’est pas très aimé par les pontes du pouvoir en Allemagne en général et en Bavière en particulier, il dérange d’autant plus qu’il a remué ciel et terre pour empêcher la construction d’une méga mosquée à Munich. Comme il ne se drogue pas, conduit sobre est respectueux du Code, aime sa femme et (nous supposons) ses enfants, n’injurie personne et laisse les invertis dans leur coin, il a fallu faire preuve d’imagination pour le coincer. Ce qui fut fait grâce
    à la ténacité exemplaire des juges et des journalistes réquisitionnés par la bien-pensance outrée par l’insolence de ce trublion.
    Le voilà condamné à six mois de prison avec sursis et cent d’heures de travail social. Et pourquoi donc ?
    Pour avoir publié une photo montant des nationalistes musulmans (en l’occurrence le grand Mufti de Jérusalem) et des dignitaires nazis ensemble durant un épisode de la dernière guerre. Certains portaient un brassard à croix gammée, or l’exposition de ce signe est tabou et interdite en Allemagne, par conséquent, monsieur Stürzenberger avait enfreint, par ce cliché, la loi et devait répondre de ce délit. CQFD .
    A ce compte là, aucune photo non retouchée de la période nazie ne peut être montrée en Allemagne et, tant qu’à faire, pourquoi ne pas occulter une fois pour toutes ces « années hitlériennes » de l’Histoire allemande ?
    L’Allemagne nazi a soutenu le nationalisme arabe, ce qui était de bonne guerre contre les Anglais. Le grand mufti de Jérusalem a été reçu par Hitler, rien de plus normal dans le jeu diplomatique d’alors. Pas de quoi en faire un fromage.
    Quand un peuple n’accepte pas son passé, le renie, en fait un facteur anxiogène, alors ce peuple est foutu ! Si l’Allemagne est toujours si prompte à recevoir, bras (et cuisses) ouverts des afro-asiates, c’est consciemment par le désir quasi obscène de se montrer plus anti-raciste et ouverte au mondialisme, histoire de prouver aux bien-pensants qu’elle n’a plus rien en commun avec l’époque honnie de jadis.
    Couper ses racines est toujours létal, toutes les plantes vous le diront. Un autre peuple fait de même : le Français. On lui enseigne depuis deux siècles que l’histoire de France commence en 1789, qu’avant c’était pas lui, mais un peuple asservi par des tyrans et patati et patata. Et ils sont des millions à le croire. Il est vrai que l’Education Nationale fait tout pour les rendre ignorant et dénué d’esprit critique.
    Alors, tout ce qui ne correspond pas à la doxa de mise et obligatoire est défendu, remisé au placard des nauséabonds souvenirs et quiconque se permet d’y faire allusion mis au ban voire aux fers.
    Il y a déjà ces (iniques) lois qui interdisent tout révisionnisme, il y en aura d’autres qui ne permettront que ce qui est permis et interdiront le reste. A l’avenir, jamais l’Allemagne n’aura été hitlérienne et la France royaliste. Ce qui fut « avant » n’était que scélératesse qu’un élan cathartique a effacé et qui doit l’être à jamais des mémoires des générations à venir. Formatez le peuple, épurez-le, faites en quelque chose de con-forme.
    Heureusement, malgré tous leurs efforts, il reste des âmes libres et des personnalités rebelles et libres, une poignée suffit pour donner le change aux plus retors.
    Chiche que ses cent heurs de travaux effectuées , ce monsieur Stürzenberger, reprenne sa croisade ?
    Il est de ceux qu’on épure pas comme ça. Les irrécupérables.

     

  • Pas de "Mercy" pour Madame Monsieur

    Image associée

    New-York, 31 Octobre 2017 : un immigré fonce sur une piste cyclable : 8 morts, 15 blessés.

     

    Madame Monsieur, c’est un groupe qui chante (vous connaissiez?) et qui est sélectionné pour représenter la France au très ringard concours de l’Eurovision. Elle fausse blondasse, lui crétin candide. Leur chanson : l’histoire pathétique d’une petite migrante née sur le bateau de Médecins sans frontières. Sortez les kleenex. Le titre : Mercy (pitié). Eh bien non, ma poule, pas de pitié. Toi et ton mec v ‘êtes que des petites crapules de première qui surfez sur la misère des uns et la candeur des autres. Il y a dans le ciel des rapaces qui guettent leur proie, c’est leur nature, on peut les respecter, mais vous, vous n’êtes que des sous-merdes.
    Vos cachets, vous allez les partager avec toute la misère du monde ? Chiche !
    Et pourquoi ne pas avoir évoqué les enfants victimes de ces tueurs que nous charrient les hordes migratoires ? Et ces braves gens égorgés parce qu’un type qui croit en Dieu et le veut grand fait couler le sang, ou l’autre qui fonce en bagnole sur des groupes de piétons ou de cyclistes et massacre à tout-va ? Pourquoi ne pas avoir chanté ces drames ? Parce que politiquement c’est pas correct et donc moins vendable, larves que vous êtes.
    Comptez pas sur les voix des Polonais, Tchèques, Autrichiens et autres Estoniens pour farcir votre merde. Ces peuples savent encore distinguer le vrai du faux, le talent de la rapacité et le toc de l’authentique. De toutes façons, pour ce que vaut encore cette Eurovision, si c’est tout ce que vous êtes foutu de faire, pas de quoi crier au génie.
    Inutile de s’exciter sur des olibrius de votre espèce, vous ne méritez même pas la corde qui vous pendra.
    Pas de « Mercy » !

     

    08.06.16 FUSILLEZ

  • Le Front National à Lille

    Image associée

     

    Congrès du Front National à Lille. Les journaleux s’en donnent à cœur joie. Un sondage ayant révélé que soixante-dix pour cent des Français ne font pas confiance à Marine Le Pen, ils ne se tiennent plus et c’est l’hallali. Ils devraient savoir, ces hypocrites, qu’un sondage, c’est un sondage. Qu’en 1995 tous prédisaient la mort politique d’un Jacques Chirac, devenu néanmoins président, qu’en 1981 Giscard était donné vainqueur et, récemment encore, Clinton battait Trump à plate couture. Alors ?
    Marine Le Pen, c’est la fille du père, elle ne lui arrive pas à la cheville, mais dites-moi, vous voyez quelqu’un d’autre ? A propos, lisez-vous les Mémoires de Jean-Marie Le Pen ? Non … dépêchez-vous, elles se lisent comme un roman et c’est une leçon de français tant c’est bien écrit !
    Revenons au Front National. Son programme doit être clair : en finir avec la sujétion à l’Union Européenne, recouvrer la souveraineté nationale, contrer l’invasion migratoire et mettre un terme à la déconstruction systématique de nos valeurs. Du boulot !
    Union Européenne : la quitter ne sera pas facile d’autant plus que nous sommes dans l’euro, mais la France, ce n’est pas le Luxembourg, elle peut taper du poing sur la table, bloquer la machine et imposer ses vues, et si cela ne marche pas … Frexit ! Comme l’Italie est dans la même situation, que les Grecs ne demandent qu’à bouter le collabo Tsipras dehors et que les pays de l’Est sont comme nerveux et plus que sceptiques … parier sur la permanence de l’U.E et de l’euro, c’est croire au père Noël.
    Migrations : pas besoin d’en remettre une couche. Si nous ne boutons pas dehors les clandestins, nous serons noyés sous le nombre et tout notre système sera mis à bas dans les dix ans qui viennent. Ces gens-là sont chez nous pour se servir, pas pour donner, et puis que voulez-vous qu’ils nous donnent, soyez pas candides, bande de veaux !
    Immigrés : chez nous, c’est très simple. Soit ils s’assimilent, soit ils dégagent. Ce n’est pas une question de religion (après tout, les Juifs et les Chinois sont assimilés) mais de civilisation. Si notre civilisation n’est pas respectée, ils retourneront chez eux un coup de pied au cul s’il le faut !
    Société : en finir avec le laxisme de mise. Les peines pénales sont trop légères, il faut rétablir la peine de mort (ce que le FN ne fera pas), construire deux-cent mille places de détention. Imposer la perpétuité sans possibilité de remise de peine et chasser de chez nous les délinquants et criminels étrangers, ou ceux possédent la double nationalité, à l’issue de leur peine. Nous libérerions ce faisant trente pour cent des places de prison.
    En finir avec le mariage des homosexuels. Le mariage c’est un homme et une femme et un cadre qui garantit la filiation. Point ! Tout le reste est discours creux.
    En finir avec l’avortement, la pornographie et les divagations transgenres et féministes.
    Rétablir une éducation nationale valable qui apprenne à lire, à écrire, à compter, les auteurs classiques et modernes,  les sciences, la morale etc … et pas l’éducation sexuelle et le maniement d’un ordinateur.
    Faudrait au moins deux Front National pour mettre en œuvre cette rénovation nationale. Le mieux ne serait-il pas de prendre les …  censuré … et d’…. censuré … la clique au pouvoir ?
    A défaut, vous pouvez toujours voter pour moi, à l’instar d’un Churchill je vous promets du sang et des larmes !

    Image associée