Compteur de visite

les brigandes - Page 2

  • Les Brigandes allument le feu ...

    Résultat de recherche d'images pour "chris von wangenheim"

    Photo : Chris von Wagenheim

     

  • Calme plat en françoise république

    Image associée

    NKM

    En république françoise, ne pas faire comme les autres est suspect, voire plus. A preuve, les avanies du groupe « Les Brigandes ». Des artistes qui se regroupent dans un petit village, mettent leurs ressources en commun, produisent des albums qui se vendent et des vidéos remarquées, voilà qui ne plaît pas à tout le monde, surtout quand ces chansons évoquent une France du temps où il faisait bon y vivre et un « grand remplacement » qui la pourrit.
    Alors tout est fait pour trouver la faille et dénoncer à tout va. Il y a chez les journalistes en mal de papier comme une propension à la délation qui ne s’est jamais remise du pic de l’occupation et en cultive la nostalgie.
    Le hic, c’est que chez « Les Brigandes », il n’y a pas grand-chose à dévoiler.
    Voir :http://le-clan-des-brigandes.fr/2018/02/07/communique-de-presse-des-brigandes/
    Par contre, il y en a qui bénéficient de la complicité totale du Landerneau politico-médiatique. Nicolas Hulot, tenez. A peine entend-il parler de cet article le mettant en cause qui fait planer sur lui le spectre du viol et de l’agression sexuelle, qu’il prend les devants, est reçu en urgence par Jean-Jacques Bourdin (BFMTV) et bénéficie de l’appui unanime de la presse qui évoque un « buzz » chez le confrère qui a osé étaler sur la place publique le linge sale du ministre écolo.
    Selon que vous soyez puissant ou misérable …
    Elle avait toujours déclaré, la main sur le sein gauche (Rodrigue, as-tu du coeur?), qu’elle ne voulait servir que la France. Eh bien, c’était pas ça ! Battue aux législatives, désavouée dans son parti, elle s’en va vivre aux Etats-Unis et s’occuper … de quoi encore ?
    Les agents découverts, on les exfiltre. Elle a bien mérité de la bannière étoilée, madame Nathalie Kościuszko-Morizet, elle peut désormais goûter aux joies de Capoue.
    Les infos, vous avez remarqué ? Ils ne nous parlent que du froid en hiver, de la neige qui tombe, des gens qui font ci et pas cela, des migrants qui meurent de froid et des Sdf aussi, mais eux, c’est qu’ils l’ont choisi. Pas un mot sur la grève des agriculteurs, sur le scandale Hulot, sur les retraités ponctionnés par le jeune Macron et sa géronte, pas un mot sur un parlement aux ordres, les ministres ternes, les journalistes prostitués.
    Tout va pour le mieux …