Compteur de visite

avortement

  • Sida mental

    Résultat de recherche d'images pour "campagne prévention sida"

     

    Il y a une campagne  de prévention du Sida qui montre des invertis s’enc … avec pour texte : « Coup de foudre, coup d’essai, coup d’un soir, ou, Avec un amant, avec un ami, avec un inconnu ». Photo pour le moins gores, dégueus et provocantes. Ces affiches ne se trouvent pas dans des saunas ad hoc, des « boîtes » à PD, mais bien dans la rue, près des écoles où tout un chacun peut les voir et répondre aux questions que d’aucuns, les tout jeunes, poseront : c’est quoi un coup d’un soir ?
    Une fois de plus, on sacrifie l’immense majorité des braves gens aux exhibitions obscènes d’un pour cent de la population, PD, gouines et transexuels réunis. Le pouvoir de nos excellences républicaines, progressistes et humanistes est à ce prix.
    Un candidat de la droite, Juppé, vieille crevure s’il en est,  s’en prend à un autre, Fillon, accusé d’avoir des convictions personnelles catholiques qui font qu’il ne voit pas l’avortement comme un « droit » et qu’il émet des réserves sur l’adoption d’enfants par des couples homos. Penser cela est pour Juppé une regressio ad hitlerum. Un front uni de dégénérés germanopratins appuyé par une cohorte de féministes hystériques, Kosciusko –Morizet, Marianne en Wonderbra en tête, dénonce le retour de « temps nauséabonds » et pousse des cris d’orfraies  à l’écoute de pareilles assertions.
    La lucidité est le privilège d’une élite, capable, elle seule, de contempler froidement, sans état d’âme, l’abjection des gens. Lesquels mangent, boivent, copulent, rient, inconscients des sanies dans lesquels ils se noient ivres de plaisir.
    Sans doute l’ultime aboutissement d’une existence est-il ce point où tout se dévoile, ne restent alors que la « désolation du monde » et la « petite âme qui soutient un cadavre », l’homme « cette maladie ».
    La guerre qui vient sera cathartique ou ne sera pas.

    sida, prévention sida, homos et hétéros, lobbys homos, homos et morale, avortement,