Compteur de visite

migrants

  • Les Bobards d'or et leurs vedettes

    Image associée

    Théo, champion toutes catégories ...

    Notre très condescendant président a décidé que les fausses nouvelles (fake news comme ils disent dans son milieu) seraient désormais outlaw (hors la loi) et leurs géniteurs soumis à de fortes sanctions dont l’exemplarité sera la finalité heureuse. Il est en effet honteux de propager de fausses nouvelles, elles induisent le peuple en erreur et le font prendre pour un parfait imbécile, ce qu’ils n’est pas.
    Les Bobards d’or sont remis (symboliquement) à ceux qui se sont particulièrement distingués dans ces propagations fallacieuses.
    Nommé (comme on dit si mal) cette année, Yann Moix pour avoir :
    dit en public et sans rougir que parmi les Afghans de Calais, il y en a qui savent Victor Hugo sur le bout des doigts. Quand on sait que le taux d’alphabétisation de l’Afghanistan est de trente-deux pour cent, que le français y est parlé par, peut-être deux cents personnes et que le bon peuple de Kaboul (pour ne pas parler des campagnes) ne sait même pas que le français est une langue autre que l’anglais, que Victor Hugo n’est sans doute pas traduit en farsi (c’est la langue des Afghans), on se dit que vraiment Yann Moix se fiche de nous et on n’aime pas ça … pas du tout ...
    Mais c’est pas tout, il aggrave son cas, le Moix :
    il dit, toujours sans rougir, que des migrants sont frappés par nos forces de l’ordre. Il l’a même photographié avec son portable dernier cri. Il le dit et puis il l’oublie car, une demi-heure après avoir affirmé tout ça, le voilà t’y pas qu’il exhorte son public à lui fournir toutes les photos, vidéos possibles et imaginables pour prouver ce qu’il aurait photographié. Vous comprenez ? Oui, Moix est un menteur ! Et en proférant ces mensonges, il diffame la police française. Qu’attend le ministre de l’Intérieur pour le traduire devant de sévères juges ?
    A part Moix, une vedette, il y a aussi le « bain de foule » du président Macron à Toulouse qui a été monté de toutes pièces par les journalistes qui l‘ont filmé et photographié serré au milieu d’une douzaine de braves gens qui se demandaient pourquoi on les poussait tout contre monsieur Macron. Une « foule », c’est donc douze personnes. Bon à savoir.
    Et ces charmantes journaleuses qui, après enquête (?), ont conclu que si les hommes sont plus grands que les femmes, c’est parce que durant la préhistoire, ces salauds de mâles bouffaient plus de viande que leurs femelles laissées toutes seules dans les cavernes avec leurs mioches. Ils leur ont volé des protéines et elles s’en ressentent encore aujourd’hui. Il faudrait qu’ils fassent repentance, ces gougnafiers, non ?
    Passons sur la madame (dont le nom ne vous dira rien) qui a parlé du succès d’une manifestation qui n’avait pas encore eu lieu et sur toute une suite de bobards sans nom.
    La palme toute catégorie revient cependant à Théo, notre sodomisé national à propos duquel on sait tout aujourd’hui sur son anus et les juteux détournements de sa famille.
    Reste la « fake news » dont peu se risquent à dénoncer le caractère mensonger : cette pseudo démocratie qui ferait notre bonheur et que farde une oligarchie avide.
    Mais patience, la vérité finit toujours par éclater …
    Et elle aveugle les menteurs !

     

    LOUP 11

  • Le Front National à Lille

    Image associée

     

    Congrès du Front National à Lille. Les journaleux s’en donnent à cœur joie. Un sondage ayant révélé que soixante-dix pour cent des Français ne font pas confiance à Marine Le Pen, ils ne se tiennent plus et c’est l’hallali. Ils devraient savoir, ces hypocrites, qu’un sondage, c’est un sondage. Qu’en 1995 tous prédisaient la mort politique d’un Jacques Chirac, devenu néanmoins président, qu’en 1981 Giscard était donné vainqueur et, récemment encore, Clinton battait Trump à plate couture. Alors ?
    Marine Le Pen, c’est la fille du père, elle ne lui arrive pas à la cheville, mais dites-moi, vous voyez quelqu’un d’autre ? A propos, lisez-vous les Mémoires de Jean-Marie Le Pen ? Non … dépêchez-vous, elles se lisent comme un roman et c’est une leçon de français tant c’est bien écrit !
    Revenons au Front National. Son programme doit être clair : en finir avec la sujétion à l’Union Européenne, recouvrer la souveraineté nationale, contrer l’invasion migratoire et mettre un terme à la déconstruction systématique de nos valeurs. Du boulot !
    Union Européenne : la quitter ne sera pas facile d’autant plus que nous sommes dans l’euro, mais la France, ce n’est pas le Luxembourg, elle peut taper du poing sur la table, bloquer la machine et imposer ses vues, et si cela ne marche pas … Frexit ! Comme l’Italie est dans la même situation, que les Grecs ne demandent qu’à bouter le collabo Tsipras dehors et que les pays de l’Est sont comme nerveux et plus que sceptiques … parier sur la permanence de l’U.E et de l’euro, c’est croire au père Noël.
    Migrations : pas besoin d’en remettre une couche. Si nous ne boutons pas dehors les clandestins, nous serons noyés sous le nombre et tout notre système sera mis à bas dans les dix ans qui viennent. Ces gens-là sont chez nous pour se servir, pas pour donner, et puis que voulez-vous qu’ils nous donnent, soyez pas candides, bande de veaux !
    Immigrés : chez nous, c’est très simple. Soit ils s’assimilent, soit ils dégagent. Ce n’est pas une question de religion (après tout, les Juifs et les Chinois sont assimilés) mais de civilisation. Si notre civilisation n’est pas respectée, ils retourneront chez eux un coup de pied au cul s’il le faut !
    Société : en finir avec le laxisme de mise. Les peines pénales sont trop légères, il faut rétablir la peine de mort (ce que le FN ne fera pas), construire deux-cent mille places de détention. Imposer la perpétuité sans possibilité de remise de peine et chasser de chez nous les délinquants et criminels étrangers, ou ceux possédent la double nationalité, à l’issue de leur peine. Nous libérerions ce faisant trente pour cent des places de prison.
    En finir avec le mariage des homosexuels. Le mariage c’est un homme et une femme et un cadre qui garantit la filiation. Point ! Tout le reste est discours creux.
    En finir avec l’avortement, la pornographie et les divagations transgenres et féministes.
    Rétablir une éducation nationale valable qui apprenne à lire, à écrire, à compter, les auteurs classiques et modernes,  les sciences, la morale etc … et pas l’éducation sexuelle et le maniement d’un ordinateur.
    Faudrait au moins deux Front National pour mettre en œuvre cette rénovation nationale. Le mieux ne serait-il pas de prendre les …  censuré … et d’…. censuré … la clique au pouvoir ?
    A défaut, vous pouvez toujours voter pour moi, à l’instar d’un Churchill je vous promets du sang et des larmes !

    Image associée

  • Migrants : actualité hebdomadaire

     

     

    Italie : Des voisins, intrigués par un barbecue improvisé qui réunissait quelques Nigérians d’un centre d’accueil tout proche, ont appelé les carabiniers qui ont appris de ces hôtes qu’ils avaient « chassé » un chien et qu’ils le dégustaient à la broche. C’est un plat fort apprécié au Nigéria, ont-ils ajouté, hilares ! Les amis des bêtes, qui sont aussi les amis des migrants, sont émus … pour le chien, quand même !
    Allemagne : A l’issue d’une dispute, un Afghan balance sa «petite amie » allemande dans le canal. La fille s’accroche,  il tombe à l’eau avec elle. Elle sait nager, lui pas. Il se noie. Un de moins !
    Allemagne : Un collectif de femmes allemandes, impulsé par une une Kurde d’origine, défile à Berlin pour protester contre les violences faites aux femmes par les hordes afro-asiates. Des contre-manifestants tentent de les en empêcher. La presse est aux abonnés absents.
    Italie : Pamela Mastroprieto, 18 ans, a été tuée par Lucky Desmond, un migrant nigérian. Son corps a été retrouvé mutilé. Manquent le coeur et les organes génitaux, le procureur, comme l’avocat de l’accusé pensent que ce dernier les a mangés au terme d’un rituel cannibale.
    Italie : Luca Traini, l’Italien qui, excédé, a fini par tirer sur un groupe de migrants, est un héros en prison. Pas pour les médias. Bien sûr, nous aussi condamnons cet acte inqualifiable …
    Statistiques : De 2015 à nos jours, ce sont plus de 5,000,000  migrants qui se sont installés en Europe. Plus que la population de la Norvège ! Cinq millions !
    Grande-Bretagne : Un rapport du professeur Ted Cantle, enseignant au Birbeck College, a été remis au gouvernement. Dans celui-ci, le professeur relève que la « diversité ethnique » n’est plus de règle dans la plupart des villes du Royaume, la population blanche les ayant désertées. Compte tenu du taux de fertilité des allogènes, les Blancs du Royaume ne seront que trente à trente-cinq pour cent d’ici à cinquante ans. Ce que le rapport ne dit pas, c’est les conséquences de ce « grand remplacement », les tensions entre ethnies qui débouchent, on le voit déjà, en guerres tribales et l’effondrement économique qui en résultera.
    Italie : Salvini, leader de la « Ligue du Nord », promet de renvoyer chez eux ou au Diable cent-mille migrants par an. Berlusconi n’est pas en reste qui parle de trois-cents mille. Le sentiment anti-migrants dans la Péninsule est à ce point violent que des cas d’auto-défense, comme celui de Luca Traini cité plus haut, risquent de se multiplier. Bonne chance!
    En janvier, plus de dix-sept mille migrants ont débarqué sur le sol européen.

    Ceci n’est qu’un bref rappel des exactions de la semaine dernière, la suite au prochain numéro.

     

    DEGRELLE.jpg