Compteur de visite

saint-étienne du rouvray

  • Un prêtre décapité, mais pas d'amalgame svp ...

     

     

    Nous avions à peine envoyé notre papier, hier  *, que nous apprenions l’attentat de Saint-Etienne-du Rouvray. Un prêtre, célébrant la sainte messe a été décapité par des musulmans. Décapité ! Il suffit de lire la presse anglaise (priest beheaded dans le Daily Mail) ou espagnole (cura degollado pour El Pais). En France où l’on a de ces pudeurs on se contente d’un « égorgé », mais passons. Parmi les auteurs, un musulman de dix-neuf ans, par deux fois candidat au djihad, sous bracelet électronique par la grâce d’un salaud de juge irresponsable.
    Dans l’esprit de ce que nous dénoncions, l’archevêque de Rouen, Mgr Lebrun, parle de victimes en  incluant les auteurs de l’attentat, ce qui n’est pas chrétien ni conforme à la vérité et témoigne d’une naïveté inexcusable. Ce ne sont pas des paroles de pasteur mais de castré.
    Comme l’est la rengaine habituelle du chef ( ?!) de l’Etat, venu dare-dare sur place bégayer quelques mots et appelant à l’unité nationale et patati et patata qui ne mange pas de pain et ne protège personne. Quant à cet incapable qui est ministre de l’Intérieur, croyez-vous qu’un seul instant il remette son action en cause et ait l’honnêteté élémentaire de présenter sa démission. Nenni ! Il pose,  cet homme, suffoque d’indignation quand on le critique et regarde toujours du côté de son maître, Manolo Valls. Il attend les ordres. Ce n’est pas un dirigeant, tout juste un petit besogneux.
    Et le Pape, lui qui est « horrifié » par cet acte … ne l’a-t-il pas provoqué par son angélisme stupide face à la vague migratoire musulmane qui déferle sur notre continent ? Encore un pasteur qui laisse son troupeau se faire dévorer par les loups. Les orthodoxes, n’ont pas d’état d’âme, eux qui bénissent les Kalach de leurs soldats.
    De toutes les réactions de la classe politique, la plus sensée est celle de madame Marion Maréchal-Le Pen : si cela continue, les Français se défendront tout seul. A-t-elle déclaré. Et derechef elle est allée porter sa candidature pour rejoindre la réserve nationale.  Rien à voir avec une trainée comme Aurélie Filipetti qui passe son temps à cracher sur l’Eglise et nous recommander le padamalgame d’usage. Connasse va !  Il y a des femmes, des vrais et puis des femelles qui ne sont pas toutes femmes.
    Mes amis, il faut se défendre, rejoignez des clubs de tir et vous aurez ipso facto, le droit de porter une arme. Si plus de Français étaient armés et sachant tirer, il y aurait moins de terroristes vivants, c’est mathématique.
    Et cessez de vous apitoyer sur votre sort, celui des autres, de la raie publique, de ses valeurs  et autres litanies frelatées pour parler comme ce monsieur Cazeneuve le fait à propos des catholiques. L’ennemi a un nom, vous le connaissez.
    C’est la guerre, qu’ils disent. Ne serait-il pas temps qu’ils donnent l’ordre de tirer ?
    Non ?

     

    *  https://wordpress.com/post/skanderbergblog.wordpress.com/2195