Compteur de visite

syrie

  • Syrie : le jeu de dupes

    Il a balancé trois missiles, à 2,86 millions d’euros pièce s’il vous plaît en Syrie, et tous ont été interceptés par les forces de Bachar el-Assad. Bref, un coup dans l’eau, gravissime même car cette opération avait un objectif primordial, autrement plus important que faire peur aux Syriens ; démontrer l’efficacité des missiles français. C’est râpé dans les deux cas.
    Et avec ça, il est incapable de déloger, vite fait, bien fait, les types qui occupent la zone de non-droit de Notre-Dame des Landes. Les CRS gazent les manifestants à Nantes et la ville est en ébullition.
    Pas de quoi rouler les mécaniques et se poser en homme fort, déterminé, qui sait ce qu’il veut et fait trembler cet affreux « dictateur » syrien et les anarchistes chez lui. Faillite totale.

    Mais il ne faut jamais dévier de son cap, n’est-ce pas ? C’est le propre des dictateur qui, comme vous le savez, procèdent par « diktat » et massacrent sans état d’âme.
    Et le peuple est toujours prêt à être dupé ...

     

     

    L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, mème et texte

  • Syrie : quelques pétards mouillés ...

    The Damascus sky lights up with missile fire as the US, Britain and France launches an attack on Syria

     

    Après toutes leurs gesticulations, il fallait bien qu’ils fassent quelque chose, ces clowns qui, à Washington, Londres et Paris, braillaient à tue-tête : retenez-moi, je vais faire un malheur !
    On l’a vu, leur malheur ! Quelques bombinettes en guimauve, dont trois ont été interceptées en plein vol, et qui ont frappé l’une, une usine de chocolat, l’autre un dépôt de pénicilline et la troisième a dérangé les koï d’un étang voisin. Même pas peur !
    Faut que ces gens qui nous dirigent soient des dégénérés de premières, des sous-hommes, des zombies désaxés pour être à ce point veules, corrompus et bêlants. Mais nous les connaissons, tout comme leurs électeurs, il n’y a rien à attendre de ce côté.
    Ils ont agi sans mandat aucun, rappelons-le. Pas celui de l’Onu dont ils se contrefichent comme de leur première kippa. C’est un acte de guerre perpétré sans déclaration aucune contre un pays qui ne leur a rien fait, mais au contraire, se bat contre des terroristes islamistes qui posent des bombes dans leurs villes et campagnes. On voudrait voir l’islamisme barbare sévir encore plus chez nous qu’on ne s’y prendrait pas autrement.
    Mais que voulez-vous, mes amis, ces types, intoxiqués par leur idéologie déjantée, ne comprendront jamais, ils ne veulent pas comprendre, la compréhension n’est pas dans leur intérêt. Même morts ils persisteront dans leur délire.
    En attendant, ne gâchons pas notre plaisir. Bachar el-Assad est vainqueur, ses ennemis sont en fuite et leurs alliés occidentaux contraints de donner le change en faisant exploser des pétards.
    Avec Bachar, c’est Poutine qui doit bien rigoler et tous ceux qui, comme nous, souhaitent le rétablissement de l’ordre et de la paix au moyen-orient.
    Chez nous, cela passera forcément par la (très pacifique) neutralisation de nos dirigeants.
    L’agriculture manque de bras ….

     

    LION

  • Jesse Owens versus Bachar el-Assad

    Bachar el-Assad a fait des selfies dans une eglise de Damas. Image d'illustration.

    Bachar el-Assad et son épouse dans une église de Damas

     

    Jesse Owens, vous vous souvenez ? C’est l’athlète noir qui en 1936, aux jeux de Berlin, a raflé quatre médailles : le 100 mètres, le 200 etc…
    L’Histoire nous raconte qu’Adolf Hitler, en rage, ait quitté le stade. Ce n’est pas tout-à-fait vrai.
    Hitler n’était pas fanatique de ces jeux. Il craignait que les Allemands ne terminent premiers et que, par conséquent, il soit obligé de féliciter les Anglais ou les Bachibouzouk. C’est dire si le Führer est allé au stade avec des pieds de plomb. Et là, ô surprise ! il voit que les Allemands remportent médaille après médaille, ils sont les premiers dans toutes les disciplines. Alors qu’un « nègre » qui, comme tous ses semblables, court vite, en ait picoré deux ou trois, what’s the différence, comme on ne dit pas en allemand ?
    Hitler n’a donc pas quitté le stade; mais il n’a pas invité Jesse Owens à boire un pot à la chancellerie. A Washington, Franklin D. Roosevelt ne l’a pas fait non plus où il a snobé l’athlète victorieux et déjà mythique. S’il l’avait fait, il aurait déplu aux ségrégationnistes du Sud qui, traditionnellement, votaient tous démocrate en ce temps là, et comme F.D Roosevelt préparait la guerre tout en ayant juré à ses électeurs que jamais il ne la ferait ... vous comprenez un peu les sentiers tordus de son raisonnement ?
    L’Histoire a retenu un « fake news » : la sortie d’Hitler et occulté un fait réel, la discrimination du président américain.
    Aujourd’hui, la manipulation des esprit n’a pas changé : les bons d’un côté, soit les Américains, leurs toutous européens et puis les affreux : Russes, Iraniens et Syriens, Coréens du Nord etc.
    Bachar-Al-Assad nous est présenté comme le bourreau de son peuple et on vient, une fois de plus, de l’accuser d’avoir gazé des rebelles (enfants,femmes et vieillards compris). Accusation express, sans preuves, en dehors de toute enquête, histoire d’avoir un bon motif de bombarder, et vite ! la Syrie et puis de se présenter au yeux de l’opinion publique comme défenseurs des droits de l’homme, de la femme et des homosexuels sans oublier les transgenres. Israël, le mentor des Etats-Unis, n’a pas manqué l’occasion ; la nuit dernière, ces avions ont attaqué. Mais lâchement, cette fois; l’entité sioniste réfute toute agression. C’est plus facile d’attaquer des civils désarmés à Gaza que des bases aériennes russo-syriennes, n'est-ce pas ?.
    Et puis dans tout cela, niquer la Russie au passage, et faire plaisir à ces humanistes que sont les Saoudiens sans oublier le pétrole et ses voies d’acheminement.

    Et le bon peuple, pareil à un tofu insipide, de se laisser pimenter par la propagande que les médias diffusent toute pudeur envolée.

    « L’Histoire n’est qu’un long oubli » Paul Morand.

     

    OWENS ARYEN.jpg

     

     

     

     

     

    Owens et un pur Aryen